Accueil du site ¦¦

Interféromètre micro-onde

Le réseau a fait l’acquisition courant 2011, de deux interféromètres micro-onde Miwitron (MWI 2650 et MWI 2650-A). Cette technique permet la mesure de la densité électronique du plasma par une méthode non-invasive. Ces mesures sont complémentaires à celles réalisées par sondes de Langmuir en particulier dans les cas où la mesure ou l’interprétation des mesures par sondes sont délicats.

Le principe repose sur la mesure du déphasage de l’onde induit lors de la traversée du plasma par rapport à un trajet de référence. Ce déphasage est fonction de la densité électronique par l’intermédiaire de la permittivité du milieu. La mesure est intégrée sur le trajet de l’onde dans le plasma. La fréquence de l’onde de l’interféromètre (26,5 GHz) permet typiquement des mesures dans des gammes de densités de quelques 109 à quelques 10^12 e-/cm3. Cette technique permet en outre de mesurer des évolutions temporelles jusqu’à la microseconde.

Le modèle MWI 2650 considère l’hypothèse d’un plasma non-collisionnel (basse pression), alors que le modèle MWI 2650-A prend en compte ces collisions via l’atténuation de l’onde. Dans ce cas, il est possible de faire des mesures dans des plasmas jusqu’à la pression atmosphérique.

Ces deux interféromètres sont basés à l’Institut Jean Lamour à Nancy sous la responsabilité de Thomas Gries et de Cédric Noël. Ils sont référents du réseau pour la mise à disposition, après transmission et acceptation de la fiche de demande de prêt, dans les conditions d’utilisation prévues selon la charte d’utilisation de l’interféromètre (à venir).

Après la formation à l’utilisation d l’interféromètre qui a eu lieu en juillet 2012 à Nancy, une présentation a été faite aux journées du réseau à Ecully en octobre 2012.

Pour toute demande d’utilisation, merci de lire la Charte d’utilisation et de remplir le formulaire de demande qui sera à envoyer à :

Thomas Gries thomas.gries@univ-lorraine.fr

Cédric Noël c.noel@univ-lorraine.fr