Accueil du site ¦¦

Atelier de formation : "Les outils mutualisés du réseau des plasmas froids

du 14 au 16 octobre 2019 à l’IJL , NANCY.

Cette Action Nationale de Formation est organisée à l’Institut Jean Lamour (UMR CNRS - l’Université de Lorraine) sous l’égide du CNRS à travers la mission pour l’interdisciplinarité et les initiatives transverses (MITI), le service de formation et des itinéraires professionnels (SFIP), de la délégation régionale Centre-Est du CNRS (DR6), et du réseau des plasmas froids.

Depuis sa création en 2002, le réseau des plasmas froids du CNRS a suivi une politique d’investissement afin de doter la communauté d’outils d’étude des plasmas, outils dont l’utilisation n’est pas forcément quotidienne au sein d’une équipe de recherche, mais néanmoins nécessaire pour de nombreux travaux de recherche.

Ces outils sont mis à la disposition des équipes du réseau. Le parc instrumental compte aujourd’hui 8 outils de diagnostic des plasmas (diodes lasers, spectro THR, sonde RF, sonde de Langmuir, interféromètre, caméra IR, lampe de calibration, pyromètre), deux plateformes (OPTIMIST et IAP3) et une base de données (LXCAT). L’objectif de cette formation et de faire découvrir ces moyens d’étude des plasmas, leurs potentialités et leur mise en œuvre.

Ainsi, au terme de l’atelier, les participants seront capables de : A l’issue de la formation, chaque stagiaire sera capable de :

  • Maitriser les concepts et bases de la théorie associée à chaque outil,
  • Connaître les aspects pratiques de mise en œuvre : caractéristiques techniques, possibilités/limites des outils, mise en œuvre, pièges à éviter, trucs et astuces,
  • Mettre en œuvre ces outils dans leurs activités de recherche,
  • Identifier au sein de la communauté les compétences autour de chaque outil.

L’atelier se déroulera sur 5 demi-journées (dont 2 dédiées à des travaux pratiques).

L’atelier s’adresse aux ingénieurs, techniciens, chercheurs, et doctorants.

ATTENTION : Le nombre de place est limité (15 places pour le personnel du CNRS et 10 places pour les universitaires).

Retrouver toutes les informations sur le site SciencesConf dédié à l’atelier : ICI